INDEXES of Gallois in Joyce's Notebooks

All references to Gallois book (Eugène Gallois, La Poste et les Moyens de Communication des Peuples à Travers les Siècles: Messageries, Chemins de Fer, Télégraphes, Téléphones [Paris: Librairie J.B. Ballière et fils, 1894) are abbreviated by PMC.

 

Index One: VI.B.16

28

(c) rletterbox >

FW 472.19 47482b&endash;33 JJA 57:067 May 1924

III.2§1A.*2/1D.*2//2A.*2/2C.*2

dr: our never to late to love ^letter^ box

(d) pillarbox >

(e) rdestination >

FW 000.00 47482b&endash;29 JJA 57:059 May 1924

III§1A.*2/1D.*2//2A.*2/2C.*2

[suddenly replaced in 47483-143]

(f) rmissive

PMC 6: Aujourd'hui qu'il suffit de jeter dans une boîte aux lettres

une carte postale, un pli quelconque, affranchi ou non, pour être

certain que la missive s'en ira rapidement et sûrement à sa

destination, on a peine à comprendre comment, durant tant de

siècles passés, nos pères ont pu vivre sans la Poste qui transmet

la vie à tous les peuples et qui est le lien de toutes les

affaires, de toutes les manifestations humaines.

FW 408.14 47482b&endash;21 JJA 57:043 May 1924

III.1§1A.*2/1D.*2//2A.*2/2C.*2.

(j) relay

PMC 11: De l'acception de dépôt est venue celle de dépôt de chevaux

de rechange, station de relais, d'où découlent toutes les autres.

[and passim]

029

(a) postchaise

PMC 12: De tous temps, le mot poste a désigné les relais de chevaux

établis de distance en distance sur les routes, pour le service des

voyageurs et des dépêches: Chevaux de Poste, Chaise de Poste, La

Poste aux chevaux, Maître de Poste.

(c) Haldou r(quick[?])r / oldest man's name / 4005 BC

PMC 12&endash;3: Dans une vitrine du Musée postal de Berlin, nous trouvons

la reproduction d'une brique cuite recouverte d'inscriptions

mystérieuses. Elle porte le premier nom d'homme que l'humanité

connaisse jusqu'à présent: c'est Haldou, qui signifie le violent à

la marche. Il vivait l'an 4005 avant notre ère, c'est&endash;à&endash;dire au

premier temps du monde selon les données de la Genèse, et par là,

se trouvait le contemporain d'Adam.

?FW 000.00 47482b-33 JJA 57:067 May 1924

III§1A.*2/1D.*2//2A.*2/2C.*2

[has been replaced in 47482b-61]

(e) raddressed himself

?PMC 16: Les questions inscrites sur ces plaques étaient adressées

à l'oracle de Dodone, ancienne ville d'Epire, qui avait un temple

de Jupiter près d'une forêt de chênes.

FW 407.33 47482b&endash;20 JJA 57:041 May 1924

III.1§1A.*2/1D.*2//2A.*2/2C.*2

(g) style

?PMC 27: Dans la section romaine, nous remarquons trois styles

(stylus, stylet) en os, sortes de petits poinçons avec lesquels les

anciens écrivaient sur leurs tablettes.

(j) bible no graven / image of animals

PMC 20: De même la loi juive défendait aux Hébreux la reproduction

en bois ou en pierre d'objets réels, animaux ou fleurs.

030

(f) rdestination

PMC 23: Voulait&endash;on envoyer un message confidentiel, on entourait la

scytale d'une bande étroite de parchemin, on écrivait dessus en

langage convenu, en travers l'hélicoïde formé par la bande, puis on

la déroulait et il ne restait plus qu'à la faire parvenir au

destinataire qui seul, pouvait déchiffrer les signes cryptographiques épars, en

enroulant la missive sur la scytale dont il était détenteur.

FW 000.00 47482b&endash;29 JJA 57:059 May 1924

III§1A.*2/1D.*2//2A.*2/2C.*2

[suddenly replaced in 47483-143]

(g) shorthand

PMC 23: Pendant le moyen âge, la cryptographie a été surtout

cultivée par les moines et les kabbalistes; mais, comme en ces

temps d'ombrageuse ignorance il était parfois dangereux de

correspondre dans un langage mystérieux ou indéchiffrable, on y a

surtout appliqué la sténographie, modus sine secreti suspicione

scribendi, comme disaient nos pères, c'est&endash;à&endash;dire l'art de donner

le change sur le sens des communications transmises.

(j) r$/\ [hand] letter to Yawn

?PMC 25: Le premier qui arrive passe ses dépêches au second,

celui&endash;ci au troisième, et ainsi de suite, jusqu'à ce que le message

soit rendu à destination [...].

[not found in FW]

(k) rcelerity

PMC 24&endash;5: Neige, pluies, chaleur, ténèbres, rien ne doit empêcher

les courriers de remplir leur office et de le faire avec la plus

grande célérité.

FW 000.00 47482b&endash;30 JJA 57:061 May 1924

III§1A.*2/1D.*2//2A.*2/2C.*2

[canceled on 47482b&endash;53]

(l) rnarrate in yr own / words

[not found in PMC, but probably derived from the context of passing on messages]

FW 422.20f 47482b&endash;24 JJA 57:049 May 1924

III.1§1A.*2/1D.*2//2A.*2/2C.*2

...

031

(a) fatiguing, very fatiguing

?PMC 25: Il devait y avoir dans chacune d'elles [= écuries] un

homme intelligent pour recevoir les dépêches apportées par un

courrier, les remettre à un autre courrier, prendre soin des hommes

et des chevaux qui arrivaient fatigués, et subvenir aux frais.

(b) rnightwalker

PMC 25&endash;6: Quelquefois même la nuit ne retarde pas la marche des

courriers; celui qui a couru le jour est remplacé par un autre qui

se trouve prêt à courir la nuit.

FW 438.35 47482b&endash;27v JJA 57:056 May 1924

III.2§1A.*2/1D.*2//2A.*2/2C.*2

(c) stadion = 125 yds / 125000

62500

________

187

PMC 26: Suidas, lexicographe grec du ve siècle de notre ère, dit

que les courriers parcouraient d'un trait quinze cents stades

(mesure itinéraire de cent vingt&endash;cinq pas).

(i) position / rvia

PMC 29: On appelait Veredi les chevaux de poste, dont il y avait

des relais ou stations (positiones), disposées sur les grandes

routes ou voies (via), admirablement bien entretenues.

FW 426.35 47482b-25 JJA 57:051 May 1924

III.1§1A.*2/1D.*2//2A.*2/2C.*2

032

(a) rcausewayr / statumen } / rudus } / nucleus } / summum dorsum } { via

PMC 29: Les Romains se sont montrés, comme dans toutes leurs

constructions, supérieurs dans l'établissement de leurs voies de

communication. Sur une largeur d'environ 20 mètres, ces voies

présentaient, dans leur partie médiane, une chaussée de 6 à 7

mètres, constituée sur une épaisseur d'un mètre, par couches

distinctes, et étaient divisées en quatre parties: statumen, rudus,

nucleus et summum dorsum;

FW 448.05 47482b&endash;29 JJA 57:059 May 1924

III.2§1A.*2/1D.*2//2A.*2/2C.*2

(d) carpentum / pilentum / cisium

PMC 30&endash;1: Des moulages de sculptures de monuments romains nous font

connaître les moyens de transport employés dans l'antiquité. Une

voiture de luxe à deux roues, couverte et ouverte seulement sur le

devant, servait principalement au transport des patriciennes de

Rome, c'est le Carpentum attelé ordinairement de deux mulets,

répondant vaguement à une diligence, contenant trois places et

pouvant transporter jusqu'à mille livres romaines. Le Pilentum

était une voiture à deux roues, couverte d'un toit et ouverte sur

les côtés. Le Cisium (fig. 10), voiture ouverte, très légère,

servant pour voyager rapidement, était employé surtout par les

courriers et messagers de la poste.

 

033

(c) biga triga rquadriga / jauntily

PMC 31: Les chars de courses (currus, curriculum), qui étaient

appelés selon l'attelage Biga, Triga ou Quadriga et qui étaient

d'une construction très légère, avec des roues très basses et un

char de triomphe (currus triumphalis), nous montrent encore

d'autres véhicules romains à deux roues.

FW 486.05 47482b&endash;70 JJA 58:019 prob. Nov-Dec 1924

III.3§3A.*1+

FW 407.06 47482b&endash;20 JJA 57:041 May 1924

III.1§1A.*2/1D.*2//2A.*2/2C.*2

FW 429.01 47482b&endash;26 JJA 57:053 May 1924

III.2§1A.*2/1D.*2//2A.*2/2C.*2

(d) rheda / char a banc

PMC 32: La Rheda était une sorte de malle&endash;poste, selon les uns,

dans laquelle ne pouvait prendre place qu'une personne, le

courrier, ou, suivant la outice du Catalogue du Musée, un véritable

char&endash;à&endash;bancs, où pouvait se placer une nombreuse compagnie avec ses

bagages;

(e) passport

PMC 32: [S]eulement les rhedas ne pouvaient circuler qu'avec des

courriers munis d'un passeport régulier.

(g) sitdown chair $/\

?PMC 32: Une reproduction en plâtre d'une sculpture d'une pierre

tombale nous fait voir une voiture à deux chevaux, appelée Rheda

meritoria (fig 11). Elle est couverte, et à quatre roues. Par une

petite porte de côté, on aperçoit une personne assise, et sur le

siège de devant, le cocher tenant en main les guides et le fouet.

(i) rtandem

[not located in PMC, but fits into context of carriages and harnessing]

FW 486.05 47482b&endash;70 JJA 58:019 prob. Nov-Dec 1924

III.3§3A.*1+

(j) ryoke 4 abreastr / &endash;&endash; aline

PMC 34: Les anciens préféraient les attelages de front aux

attelages en ligne; on voyait chez eux des attelages de quatre, de

six et même de dix chevaux;

FW 486.03 47482b&endash;70 JJA 58:019 prob. Nov-Dec 1924

III.3§3A.*1+

036

(a) I wish I had a yoke $/\ / &endash;&endash;&endash; a bit in my mouth

?PMC 34: La manière d'atteler les animaux, chez les peuples

anciens, était tout à fait différente de la nôtre. Les chevaux et

mulets n'avaient point d'autre harnachement que des jougs de formes

variées et quelquefois enjolivés de sculptures, qui leur

retombaient sur le cou, dans une cavité ménagée à cet effet.

(b) Roman, no saddle or / stirrup

PMC 35: Les Grecs et les Romains ignoraient l'usage des selles et

des étriers; (a) bthe 1st Humphrey

?PMC 42: Chlodowig (Clovis Ier)

?PMC 42: Dagobert Ier

FW 000.00 47482b&endash;7 JJA 57:015 March 1924

III§1A.*0/1D.*0//2A.*0/2C.*0

(c) gleagues

PMC 42: "On pourra établir des angaries avec

voitures de transport jusqu'à 50 lieues, mais pas plus loin";

FW 062.09 47472-238 JJA 45:233 March-April 1927

I.3§1.5/2.5/3.5

(h) not - glory

PMC 42: L'histoire raconte que l'infortunée reine Brunehaut, qui

avait gouverné deux royaumes non sans gloire, distingua sa régence

par la construction de nombreuses chaussées, qui sont encore

désignées, de nos jours, sous le nom de Chaussées de Brunehaut. (m) corvee

PMC 44: Dans un de ses Capitulaires, Charlemagne ordonne:

"Que les aldiones (sujets affranchis sous condition de travail manuel),

que les libellarii (affranchis par Acte public), de nouvelle ou d'ancienne

date, qui habitent une terre d'Eglise, ne puissent être forcés ni

contraints par le comte ni par un autre ministre, à servir aucune angarie

(Postes), ni aucune autre corvée publique ou privée."

037

(b) Fluctuat nec mergitur / (errer non flotter) / with pail / arms of

watermen given / by Philip Augustus

PMC 46: Philippe&endash;Auguste accorda de nouveaux privilèges aux

Marchands de l'Eau, qui avaient le monopole des transports par eau

entre Mantes et Paris; il leur donna le droit de vérifier les poids

et mesures. On sait, du reste, que le sceau de la puissante

corporation des Marchands de l'Eau est resté l'écusson de la ville

de Paris, avec sa nef symbolique, et sa fière devise: Fluctuat, nec

mergitur, que sa concision n'empêche pas d'être amphibologique,

attendu que, pour tout bon latiniste, fluctuare ne veut pas dire

flotter, mais errer (à la merci des flots agités), ce qui est peu

flatteur pour la Ville&endash;Lumière. Cependant, comme elle flotte et ne

sombre pas, laissons&endash;la errer tranquillement.

FW 496.26 47484a&endash;191v JJA 58:344 Dec-Jan 1928-9

III.3§3A.8/3B.8

[not crossed in C either]

(c) shortcut / path / bridgetoll

PMC 46&endash;7: Parmi les droits de la Couronne, le droit de tonlieu et

de péage n'était point le moins fructueux. Partout où il y avait un

pont, marchands et marchandises, bêtes et gens devaient passer par

ce pont, et il fallait acquitter le péage. Au besoin, des cordes

barraient la route voisine, qui aurait été plus facile, les

plaines, les marais et jusqu'aux bois.

(d) vellum (veau) / parchment

PMC 48: Un peu avant l'ère chrétienne, le parchemin vint faire

concurrence au papyrus. Le parchemin ayant été tout d'abord préparé

à Pergame (Asie), on lui donna le nom générique de pergamenum; il

était fait avec toutes sortes de peaux, mais le mouton a toujours

été le plus commun; quant au veau, il reçut le nom spécial de

vélin.

(f) rubrics minium / iature / illuminated

PMC 49: Le mot miniature signifia originairement peinture au

minium, dérivé du mot latin vermillon (oxyde rouge de plomb). En

effet, la miniature ne fut d'abord autre chose que le procédé usité

par les enlumineurs, pour tracer sur les manuscrits, à l'aide du

minium, les lettres rouges et les ornements des têtes de chapitres.

045

(f) rPoste Restante

PMC 55: Imaginez les impatiences et les émotions de notre Poste

restante, et dites s'il n'est pas vrai qu'il n'y a de nouveau que

ce qui n'a jamais vieilli.

FW 429.18 47482b&endash;26 JJA 57:053 May 1924

III.2§1A.*2/1D.*2//2A.*2/2C.*2

 

047

(b) postillion

PMC 62: Le savant Budé, ami d'Erasme et contemporain de François

Ier, de Charles&endash;Quint et de Luther, nous parle de:

"postillons allemands, qui, de son temps, couvraient (sic) les routes,

portant sur leur habits un petit écusson avec les armoiries et le nom

de la ville à laquelle ils appartiennent."

(c) rflannel feet

[not found in PMC, but p. 59&endash;64 give pictures and descriptions of

messengers]

FW 422.09 47482b&endash;23v JJA 57:048 May 1924

III.1§1A.*2/1D.*2//2A.*2/2C.*2

(j) sabotage

?PMC 80: Pour fixer le fer sous le sabot, on se sert de clous,

grands, moyens ou petits, suivant les dimensions des pieds et

l'épaisseur de leur paroi

(m) rstirrupcup

?PMC 82: Ce fut sous le règne de Théodose qu'on inventa les

étriers; les selles, étant affermies par du bois, purent les

soutenir; mais ces étriers furent si courts, que l'on recourait à

des montoirs pour se mettre en selle. Aussi admirait&endash;on beaucoup,

au moyen âge, les chevaliers qui pouvaient s'élancer à cheval sans

le secours du montoir, et, en effet, c'était chose admirable, si

l'on réfléchit à la pesante armure dont ils étaient chargés.

FW 000.00 47482b-31 JJA 57:063 May 1924

III§1A.*2/1D.*2/2A.*2/2C.*2

[cancelled in 47483-119]

048

(b) curse evils of war / & admire warlike / virtues

PMC 85: En effet, il est encore facile aujourd'hui d'y [dans un

journal paru en 1536] lire un long récit de la troisième guerre

entre Charles&endash;Quint et François Ier, où il est dit comme

conclusion: Tous les hommes maudissent les maux de la guerre et

admirent les vertus guerrières.

049

(a) oTurn & Taxis

PMC 90&endash;1: D'autres [gravures] encore nous apportent de bien curieux

détails sur les services des relais et des messagers et viennent

préparer le visiteur à la transition de l'organisation postale

allemande sous la direction des princes de la célèbre famille de

Thurn und Taxis (de Tour et Taxis).

FW 005.32 47471a&endash;4v JJA 44:048 Nov 1926

I.1§1.*1

(d) radhere to

?PMC 97: En 1874, la loi qui enregistra l'adhésion de presque toutes les

grandes puissances du monde à l'Union postale universelle vint enlever

à la célèbre maison de Tour et Taxis les derniers vestiges de ses privilèges

séculaires devenus inutiles.

FW 432.26 47482b&endash;28 JJA 57:057 May 1924

III.2§1A.*2/1D.*2//2A.*2/2C.*2

(f) rpatent

PMC 98: Le 10 octobre 1575, par lettres patentes, le roi Henri III

concéda pour la première fois un privilège pour la conduite des

coches d'eau et des coches de terre.

FW 000.00 47482b&endash;22 JJA 57:045 May 1924

III§1A.*2/1D.*2//2A.*2/2C.*2

[cancelled in 47483-37]

(g) fiacre (only 1)

PMC 101: De vieilles gravures nous font voir les carrosses de la

cour et le premier fiacre à Paris, en 1657.

(h) Louis XIV &endash;&endash; Faites avancer / mon carosse!

PMC 101: La grammaire, dit Philaminte, sait régenter jusqu'aux

rois; mais la grammaire n'a pas toujours justifié la sentence de

cette pédante grotesque; elle a quelquefois courbé le front devant

le pouvoir des princes. En voici un exemple: le mot carrosse était

primitivement féminin. Un jour, Louis XIV étant encore enfant, dit

à un de ses officiers: "Faites avancer mon carrosse !" Cette erreur

du jeune roi suffit pour faire passer la carrosse du genre féminin

au genre masculin, pour la plus grande joie du ... genre humain.

051

(g) gummy

PMC 109&endash;10: Notre génération, fortunée, contemporaine des

enveloppes gommées, ne se figure pas ce qu'était une lettre il y a

cinquante ans à peine, au temps où le pain à cacheter figurait à la

bonne place sur les bureaux.

(h) folded

PMC 110: Il y avait une certaine manière de plier le papier, de

mettre l'adresse, de cacheter, qui révélait au premier coup d'oeil

un gentilhomme ou un rustre.

(i) ryour very humble & yr

PMC 110: Une autre [lettre], du 30 août 1730, également en

français, est adressée au directeur des postes de Leipzig. Nous

notons ces mots qui la terminent: Monsieur, votre très humble et

très votre (sic) obéissant serviteur, de Brühl.

FW 422.21f 47482b-23v JJA 57:048 May 1924

III.1§1A.*2/1D.*2/2A.*2/2C.*2

052

(b) rcorrespond

PMC 118: LE SERVICE DES TRANSPORTS DES CORRESPONDANCES ET DES

VOYAGEURS

FW 457.28 47482b&endash;30v JJA 57:062 May 1924

III.2§1A.*2/1D.*2//2A.*2/2C.*2

(d) diligence

PMC 118: Cinq jours en été, six jours en hiver suffisaient

désormais, grâce aux travaux de viabilité de Colbert, pour arriver

de Paris à Lyon 117 lieues de poste (468 kilomètres); cela faisait,

dans la belle saison, 23 lieues et demie par jour, et l'on trouvait

cela si beau que le nom flatteur de diligence fut précisément

appliquée pour la première fois à cette voiture merveilleuse....

(h) rmonopole

PMC 129: En 1809, sous l'Empire, se constitua la Cie des

Messageries Impériales, appelées depuis Royales, puis Nationales,

qui conserva le monopole des transports publics jusqu'en 1826, bien

que de nouvelles compagnies eussent le droit de s'établir.

FW 429.24 47482b&endash;26 JJA 57:053 May 1924

III.2§1A.*2/1D.*2//2A.*2/2C.*2

(i) rshays

PMC 130: Les chemins de fer l'[= le postillon] ont tué, avec la

chaise de poste, dont il était l'appendice et l'ornement naturel.

FW 453.21 47482b&endash;30v JJA 57:062 May 1924

III.2§1A.*2/1D.*2//2A.*2/2C.*

053

(a) b24 o'clock

PMC 141&endash;2: Le gouvernement italien, par un décret royal (en date du

10 août 1893), qui prescrit la nouvelle heure, consacre une seconde

innovation empruntée à l'Amérique du Nord et qu'il importe de

signaler, puisque des hommes, soi&endash;disant "dans le train", prédisent

que peu à peu, elle deviendra la règle exclusive pour toute l'Europe.

Il s'agit de compter les heures du jour sans interruption de minuit à

minuit, sans distinction des heures du matin, et des heures du soir qui

compliquent tant les horaires actuels. On dira:

13 heures au lieu de 1 heure du soir.

18 &endash;&endash; &endash;&endash; 6 &endash;&endash; &endash;&endash;

23 &endash;&endash; &endash;&endash; 11 &endash;&endash; &endash;&endash;

FW 087.15 47472&endash;267 JJA 46:099 prob. Apr-May 1927

I.4§1.5/2.5

(b) r$/\'s motto >

FW 404.28 47482b&endash;35v JJA 57:072 prob. June 1924

III.1§1A.*3/1D.*3//2A.*3/2C.*3

(c) solvitur ambulando

?PMC 142: Les bureaux de poste ambulants1 ou wagons&endash;poste sont une

des inventions les plus utiles du milieu du XIXe siècle.

1 Du mot latin ambulare, "qui n'a pas de résidence fixe".

055

(e) desk lady

?PMC 165&endash;6: [O]n peut [...] y [= dans les Hotels des Postes,

construits pour l'administration du Reichs&endash;Postamt] faire sa

correspondance, seul, à l'abri du regard indiscret d'un voisin,

sans gêner personne, sous la seule surveillance des employés placés

à découvert devant un large comptoir et non derrière un grillage

métallique entrelacé d'étiquettes administratives, dont la plus

connue indique que le guichet est fermé, pour que le guichetier ait

le temps de se limer les ongles, tout en lisant les nouvelles du

jour dans son journal favori.

(f) work dodger >

(g) fish letter out with / whalebone & gum >

(h) rtrap >

FW 544.10 47487&endash;97 JJA 62:183 Apr-March 1937

III.3§1A.13/1B.4/1C.10/1D.13//2A.14/2B.12/2C.14//3A.11/3B.18//4.8

(i) rletterbox

PMC 167: C'est ce qu'a fait le Reichs Postamt, lorsqu'il a adopté

un autre modèle de boîte aux lettres, moins suranné, où l'on ne

voit point de pièges tendus à Cupidon, mais où l'on trouve un truc

très ingénieux pour pincer les voleurs, ce qui est beaucoup plus

pratique: [...] Si l'on introduit dans la boîte un jonc ou une

baleine dont l'extrémité est enduite de glu, ou toutes autres

matières visqueuses, ou encore la main d'un enfant pour y dérober

quoique ce soit, crac!... l'imprudent voleur est pris dans le

traquenard et ne peut plus retirer ses doigts de cette espèce de

souricière, les dents ne lâchent pas leur proie.

FW 472.19 47482b&endash;33 JJA 57:067 May 1924

III.2§1A.*2/1D.*2//2A.*2/2C.*2

dr: our never to late to love ^letter^ box

056

(a) $/\ lamp goes out

?PMC 168&endash;9: Il est vrai que [...] l'Administration a adopté des

boîtes aux lettres&endash;réclames, lumineuses la nuit, et très

encombrantes le jour et la nuit.

(c) Feldpost

?PMC 173: [L]a table, la chaise et les membrures de la tente sont

articulées et peuvent être, ainsi que tous les instruments servant

au postier&endash;militaire, réduits à un très petit volume.

?PMC 174: Feld&endash;Maréchal

(e) rnational rd

PMC 179&endash;80: Nous avons actuellement en France 8.855 kilomètres de voies

fluviales, 4.975 kilomètres de canaux, 49.000 kilomètres de routes

nationales, 47.950 kilomètres de routes départementales, [...].

[and passim]

?FW 471.26f 47482b-33 JJA 57:067 May 1924

III.2§1A.*2/1D.*2//2A.*2/2C.*2

(f) oa periodical

PMC 185&endash;6: A côté, l'immense salle du timbrage des périodiques [...].

FW 070.06 47475&endash;205 JJA 45:329 1936

I.3§1.8+/2.8+/3.8+

(i) robliterate

PMC 192: Dès qu'un certain nombre de lettres ont été classées, un

agent, qui sans cesse fait le tour de la table, les enlève et les

apporte aux facteurs qui sont chargés de les oblitérer et de les

timbrer. Oblitérer une lettre en langage postal, c'est frapper le

timbre&endash;poste d'un cachet noir, de telle façon que ce timbre ne

puisse plus servir. Timbrer une lettre, c'est imprimer sur

l'enveloppe un timbre à date fixe indiquant exactement le moment du

passage de la lettre dans ces bureaux.

FW 445.20 47482b&endash;28v JJA 57:058 May 1924

III.2§1A.*2/1D.*2//2A.*2/2C.*2

057

(a) rearn bread sweat feet

PMC 197: Donnons sur le facteur rural [...] quelques

renseignements. L'Administration des Postes, en créant cet humble

sous&endash;agent, lui a dit sentencieusement: La Terre ne produira pour

toi que de la boue et des bornes kilométriques, et tu gagneras ton

pain quotidien à la sueur de tes pieds.

FW 408.01 47482b&endash;20 JJA 57:041 May 1924

III.1§1A.*2/1D.*2//2A.*2/2C.*2

(b) 11,000 K per year >

(c) rrural $/\

PMC 198: Si nous calculons le parcours quotidien d'un facteur rural

sur la base de 30 kilomètres, étant donnée la base du pas de 80

centimètres, nous trouvons 1250 pas par kilomètre, soit 37.500 pas

par jour, qui, multipliés par 365 jours, donnent un total de

13.687.500 pas, formant un trajet annuel de 10.950 kilomètres.

["rural" also passim]

FW 471.35 47482b&endash;8 JJA 57:017 March 1924

III.2§1A.*0/1D.*0//2A.*0/2C.*0

62

(g) oroyal Post

PMC 200: Deux anciennes enseignes de bureau de poste: l'une, du

temps de Napoléon Ier, porte les armoiries impériales et

l'inscription: Empire Français &endash; Bureau de Poste; l'autre, datant

de 1820, porte les armes des Bourbons et l'inscription: Poste

royale;

FW 428.15 47482b&endash;24v JJA 57:050 May 1924

III.1§1A.*2/1D.*2//2A.*2/2C.*2

(b) $/\ carrier pigeon

PMC 209: LES PIGEONS VOYAGEURS

(c) homer

?PMC 209: Ce qui est le plus remarquable, c'est la facilité

merveilleuse qu'ont les pigeons voyageurs de retrouver leur gîte à

travers d'aussi vastes espaces.

063

(a) r$/\ regular fellow

PMC 216: L'Espagne possédait des services réguliers de poste au

XVIe siècle.

FW 411.33 47482b&endash;39v JJA 57:080 prob. June 1924

III.1§1A.*3/1D.*3//2A.*3/2C.*3

(d) rkingscouriered

[not located in PMC, but fits into context of messengers]

FW 471.15 47482b&endash;33 JJA 57:067 May 1924

III.2§1A.*2/1D.*2//2A.*2/2C.*2

[no witnessed insertion]

(e) rate enlevé / (Turk courier)

PMC 235&endash;6: L' historien byzantin Chalcondyle, qui vivait au XVe

siècle, raconte que les courriers turcs, dont les chevaux étaient

fatigués, avaient pour consigne de démonter le premier cavalier

venu et de prendre son cheval, le service de Sa Hautesse le

padischah devant passer avant tout.[...] Il affirme, de plus, que

l'odabâchi, ou chef des pages du sultan, était chargé d'élever et

de nourrir, pour le transport des courriers du sérail, des

courriers, auxquels, par une opération chirurgicale, on avait

enlevé la rate, afin de les rendre plus agiles et plus dispos.

(g) rintercepted

PMC 244&endash;6: Un dessin nous fait voir un Courrier annamite [...].

[...] Il arrive parfois qu'il est capturé par les rebelles, qu'il

est massacré et que ses dépêches sont interceptées: il fait son

devoir et sait mourir vaillamment.

FW 457.27 47482b&endash;57 JJA 57:115 prob. June 1924

III.2§1A.*3/1D.*3//2A.*3/2C.*3

(i) knotted string

PMC 247: En Chine, comme chez d'autres peuples, les noeuds de corde

furent, dit&endash;on, la première sorte d'écriture que l'on employa; les

chefs s'en servaient pour transmettre leurs ordres, et on parvint à

exprimer quelques idées.

(j) letter

PMC 247: Le premier pas dans un autre système d'écriture fut fait

par Shang&endash;Hee, que l'on représente avec quatre yeux et que l'on dit

avoir vécu environ 2600 ans avant Jésus&endash;Christ. En considérant la

forme d'une constellation, les veines de l'écaille d'une tortue et

l'empreinte du pied d'un cheval, il conçut l'idée d'imiter ces

signes et de former des lettres.

(k) on silk

PMC 247: On écrivit d'abord sur des lames minces de bambou; ensuite

on employa de la toile ou de la soie; enfin, vers le premier siècle

de notre ère, le papier fut inventé en Chine.

064

(b) Ch carrier pigeons / whistle in tail / to scare other birds

PMC 255(bis): Le pigeon, ce joli petit animal si propre, si coquet,

si séduisant, est représenté par sept types de pigeons&endash;voyageurs.

Les Chinois ont apporté un soin particulier à l'élevage de ces

beaux oiseaux et les précautions qu'ils prennent pour les protéger

contre leurs ennemis sont très curieuses à connaître. Ils portent,

sur les plumes de la queue, un ou plusieurs petits morceaux de

bambou juxtaposés de façons différentes et terminés par un

minuscule sifflet qui, pendant le vol de l'oiseau, fait entendre un

son plus ou moins aigu. Ce sifflement suffit, paraît&endash;il, à éloigner

des pigeons les oiseaux de proie fort nombreux en Chine.

(f) Boston Newsletter / 1704

PMC 263&endash;4: Enfin, en 1693, l'Ecossais Duncan Campbell organisa

régulièrement le service des postes aux Etats&endash;Unis. John Campbell

lui succéda; mais ne recevant pas, malgré ses réclamations, le

salaire attribué à ses fonctions et forcé néanmoins de faire

marcher le service, il publia un journal, le premier qui parut en

Amérique, intitulé: Boston New's Letter. [...] La vente en fut

confiée au papetier Nicolas Boone, et le premier numéro parut le

jeudi 24 avril 1704.

065

(b) Cap Nord Hammerfast / night begin 11 Nov / ends 23 Jan 74d / day

begins 11 May / postal un [written on] 16 July 74 day

PMC 267: Le journal le plus septentrional de notre planète est le

journal des Esquimaux, intitulé Asnagag dlintit; après lui, vient

Le Cap Nord, qui paraît à Hammersfest. Les abonnés de ce journal

n'ont qu'un seul jour et une seule nuit par année pour le lire. La

nuit commence le 11 novembre et finit sans interruption, le 23

janvier, soit soixante&endash;quatorze fois vingt&endash;quatre heures ! Il est

vrai que les lecteurs du Cap Nord ont le temps de parcourir les

faits divers et les annonces de leur journal, car ils ont une

interminable journée, aussi longue que la nuit: le soleil se lève

le 16 mai et ne se couche que le 26 juillet, soit un jour de

soixante&endash;douze fois vingt&endash;quatre heures !

(c) bpostal union

PMC 270: Ajoutons encore que le Brésil et une partie des petites

républiques de l'Amérique du Sud n'ont pas encore fait adhésion à

l'Union postale universelle.

FW 066.08f 47472-242 JJA 45:237 March-Apr 1927

I.3§1.5/2.5/3.5

(f) rNew Sth Ireland

FW 078.26 47472&endash;255 JJA 46:091 prob. Apr-May 1927

I.4§1.5/2.5

PMC 276: Les Etats actuels [du continent australien] sont

Queensland, Nouvelle&endash;Galles du Sud, Victoria, Australie méridionale

et Australie occidentale.

066

(d) unstamped / rextra fee

PMC 283: L'affranchissement est devenu en quelque sorte

obligatoire, puisque la lettre non affranchie est bien remise au

destinataire, mais frappée d'un double affranchissement...

FW 456.29 47482b&endash;30v JJA 57:062 May 1924

III.2§1A.*2/1D.*2//2A.*2/2C.*2

(e) rIris Mercuryr Hermes

PMC 285: On se demande comment il se fait que les nombreux

mythologistes du Comité du concours de 1875, n'ont point songé à

Iris, la prompte messagère des dieux, dont parle le poète latin

[...]. [...] Tel était le sujet mythologique tout trouvé qui

permettait une fois pour toutes de laisser de côté le dieu&endash;messager

Mercure à la Banque, où il est vraiment à sa place.

FW 454.06 47482b-55 JJA 57:111 prob June 1924

III.2§1A.*3/1D.*3//2A.*3/2C.*3

[probably inserted in the previous draft]

(f) ranimated objects

PMC 286: Au Japon, il existe cent quatre types différents de

formules d'affranchissement, plus les cartes postales simples et

doubles, avec réponse payée. Il y a vingt&endash;huit types de

timbres&endash;poste. Ils représentent des fleurs et des oiseaux [...],

par suite de la religion qui défend la reproduction d'objets

animés.

FW 403.23 47482b&endash;35 JJA 57:071 prob June 1924

III.1§1A.*3/1D.*3//2A.*3/2C.*3

(i) ropen letter

PMC 290: Quatre années plus tard [ =après la Conférence postale

internationale de 1865], un journal de Vienne reprit cette

proposition [d'une carte postale] en insistant sur l'avantage que

présenterait une lettre ouverte, soumise à un poids déterminé, qui

pourrait voyager à meilleur marché qu'une lettre ordinaire et en

signalant l'économie qui en résulterait à la fois pour l'Etat et

pour le public.

FW 000.00 47482b-23 JJA 57:047 May 1924

III§1A.*2/1D.*2//2A.*2/2C.*2

[cancelled in 47482b-41]

(j) rgo free

PMC 281: [E]n 1834, M. Charles Whiting, imprimeur à Londres, et M.

Stead, de Yarmouth, proposèrent vainement au Post&endash;Office, des

enveloppes, bandes ou feuilles timbrées affranchies. M.C. Whiting

donnait à ses enveloppes le nom de go free (aller libre).

[not found in FW]

068

(e) to erect an emolument

PMC 301: Les traitements et émoluments des fonctionnaires et

employés, des facteurs et autres sous&endash;agents subalternes s'élèvent

à la somme de: 722.151.385fr, 73.

069

(f) rpoachers

PMC 305&endash;6: Dans nos sociétés civilisées et pourvues de tous les

moyens de communications rapides, le langage sifflé est encore

employé par les bergers pour s'appeler, par les braconniers et les

contrebandiers qui veulent s'envoyer des indications comprises

d'eux seuls.

FW 000.00 47482b&endash;29v JJA 57:060 May 1924

III§1A.*2/1D.*2//2A.*2/2C.*2

[has suddenly disappeared in 47483-23]

070

(b) Laden jar / Leyden / gzigzagg / battery / flash

PMC 322: Quand on réunit plusieurs grandes bouteilles de Leyde, on

forme ce qu'on appelle une batterie électrique; une semblable

batterie peut produire en petit tous les effets de la foudre:

étincelles très fortes et en zigzag;

?FW 111.08 47476a-209 JJA 49:441 1937-38

I.5§1.11/4.11

(d) click

PMC 328: [L]e signal avertisseur, sorte de petite boule, tombe sous

l'action de l'eau, dans un entonnoir et fait mouvoir un déclic qui,

en se déclenchant, vient frapper sur un timbre; à l'extrémité de

chaque fil se trouve un voltamètre.

(e) Morse

PMC: [passim p. 331&endash;336]

071

(j) wrapper / band

PMC 346: Pour les lettres ordinaires expédiées, il existe des

bandes timbrées;

074

(c) bfernsprecher

PMC 368: Reis se mit immédiatement à l'oeuvre, construisit tant bien

que mal, un appareil rudimentaire, d'après la description qu'en

avait donnée Bourseul, et le nomma: Téléphone, qui vient de deux

mots grecs: têlê, loin; phônê, voix; les Allemands le nomment

Fernsprecher, ce qui veut dire parler au loin, absolument la même

chose.

[not found in FW]

Index Two: VI.C.01:

9

(k) rpillarbox

FW 442.33 47486a&endash;86 JJA 61:033 prob 1933-36

III.2§2A.13/2B.11/2C.13

10

(b) rrelay

FW 405.01 47486b&endash;302 JJA 61:006 prob 1933-36

III.1§1A.12/1B.3

FW 471.16 47486b&endash;95 JJA 61:051 prob 1933-36

III.2§2A.13/2B.11/2C.13

(e) rpostchaise

FW 405.01 47486b&endash;302 JJA 61:006 prob 1933-36

III.1§1A.12/1B.3

(n) rstyle

FW 442.34 47486a-86 JJA 61:033 prob 1933-36

III.2§2A.13/2B.11/2C.13

FW 459.15 47486a-91v JJA 61:044 prob 1933-36

III.2§2A.13/2B.11/2C.13

11

(a) rbible no graven image / of animals

FW 563.04 47486a-119v JJA 61:094 prob 1933-36

III.4§4.7

(g) rShorthand

FW 510.13 47486a&endash;107 JJA 61:075 prob 1933-36

III.3§3A.10

(k) rfatiguing very fatiguing

FW 409.16 47486a&endash;73v JJA 61:007 prob 1933-36

III.1§1A.12/1B.3

(l) rstadion = 125 yds

FW 471.16 47486a&endash;95 JJA 61:052 prob 1933-36

III.2§2A.13/2B.11/2C.13

(p) r$[ in Khorn terms

FW 563.06 47486a-119v JJA 61:094 prob 1933-36

III.4§4.7

12

(e) rstatumen

[not located in FW]

(j) \ rsilentium

[not located in FW]

13

(a) rbi ga triga >

FW 469.34 47486a&endash;94v JJA 61:050 prob 1933-36

III.2§2A.13/2B.11/2C.13

(b) rrheda / char a banc

FW 469.34f 47486a&endash;94v JJA 61:050 prob 1933-36

III.2§2A.13/2B.11/2C.13

(d) rpassport

[not located in FW, but see extradraft notes 47486a-11]

(e) rsitdown chair $A

FW 469.35 47486a&endash;94v JJA 61:050 prob 1933-36

III.2§2A.13/2B.11/2C.13

(h) rI wish I had a yoke / &endash;&endash; a bit in my mouth

FW 469.35 47486a&endash;94v JJA 61:050 prob 1933-36

III.2§2A.13/2B.11/2C.13

(i) Roman, bno saddleb on / rstirrup / spur on moment

FW 469.07f 47486a&endash;94 JJA 61:049 prob 1933-36

III.2§2A.13/2B.11/2C.13

14

(m) rnet - glory

FW 444.32 47486a&endash;86v JJA 61:034 prob 1933-36

III.2§2A.13/2B.11/2C.13

(n) r$/\ asks others to carry

FW 444.31 47486a&endash;86v JJA 61:034 prob 1933-36

III.2§2A.13/2B.11/2C.13

15

(b) rcorvee

FW 409.17 47486a&endash;73v JJA 61:007 prob 1933-36

III.1§1A.12/1B.3

(i) rbridgecloth

FW 569.01 47486a&endash;121v JJA 61:098 prob 1933-36

III.4§4.7

(k) rVellum (veau

FW 568.32 47486a&endash;121v JJA 61:098 prob 1933-36

III.4§4.7

(o) rubrics rminiumr / iature / rilluminatedr

FW 568.32&endash;4 47486a&endash;121v JJA 61:098 prob 1933-36

III.4§4.7

(p) rpapal nuncio

[not located in FW]

20

(o) rpostillion

[not located in FW, but see extradraft notes 47486a-11v]

21

(e) rSabotage

FW 409.29 47486a&endash;73v JJA 61:007 prob 1933-36

III.1§1A.12/1B.3

(k) rCurse evil of war / and admire welsh virtue

[not located in FW]

22

(a) rdead letter

[not located in FW]

(e) rfiacre (only 1) >

(f) rLouis XIV faites avancer / mon carrosse!

?FW 468.29 47486a&endash;94 JJA 61:049 prob 1933-36

III.2§2A.13/2B.11/2C.13

dr: "Let flee me fiacckles, says the grand old monoark"

23

(i) rgummy

[not located in FW]

(j) rfolded

[not located in FW]

(q) rdiligence

[not located in FW]

24

(e) rSalvitur ambulande

FW 409.31 47486&endash;73v JJA 61:007 prob 1933-36

III.1§1A.12/1B.3

25

(g) rdesk lady

FW 569.02 47486a-121v JJA 61:098 prob 1933-36

III.4§4.7

(j) r$/\ lamp goes out

FW 427.15f 47486a&endash;80v JJA 61:023 prob 1933-36

III.1§1D.12

(l) rFeldpost / Clusor

FW 422.03 47486a&endash;78v JJA 61:020 prob 1933-36

III.1§1D.12

29

(l) $/\ xcarrier pigeons >

(m) rhomer

FW 515.24f 47486a&endash;107v JJA 61:076 prob 1933-36

III.3§3A.10

30

(d) r(Trick conner)

[not located in FW, but see extradraft notes 47486a-41 and 47486a-60]

(g) rKnotted string / rletter / ron silk

FW 458.27 47486a&endash;91 JJA 61:043 prob 1933-36

III.2§2A.13/2B.11/2C.13

(j) rwhistle in tail / to scare other birds

FW 490.35 47486a&endash;102 JJA 61:065 prob 1933-36

III.3§3A.10

31

(j) rNight line 11 Nov. / ends 23 Jan. 74 ds / day begins 11 Mayr / postal

can rJuly 74 ds

FW 517.31f 47486a&endash;108 JJA 61:077 prob 1933-36

III.3§3A.10

32

(m) rto erect an emolument

[not located in FW, but see extradraft notes 47486a-11v]

34

(f) rclick

FW 517.25 47486a&endash;108 JJA 61:077 prob 1933-36

III.3§3A.10

(g) rMorse

[not located in FW, but see extradraft notes 47486a-41]

35

(c) rvorapper

FW 511.36 47486a&endash;104v JJA 61:070 prob 1933-36

III.3§3A.10


Return to La Poste article
Index Conventions


landuyt@uia.ua.ac.be